Liens d'accessibilité

Appel à manifester à l’approche du lancement de la campagne présidentielle au Tchad


Idriss Deby, président du Tchad

Idriss Deby, président du Tchad

La plateforme des organisations de la société civile hostile à un 5ème mandat du président Idriss Debby annonce une série d’actions à l’approche du 20 mars.

La coalition de la société civile appelle à une opération dite "tintamarre" à partir du 20 mars.

Les Tchadiens sont appelés, selon la porte-parole de la coalition Trop c'est trop Céline Narmadji, à taper sur des casseroles.

"Que l’opinion nationale et internationale entende le concert des casseroles vides, qui sont se sont vidées progressivement depuis 1990 de vos droits sociaux, culturels et économiques", a affirmé Mme Narmadji demandant à ses compatriotes de faire autant des bruits que possibles pendant 15 minutes, dès 6h du matin et à partir de 17h.

Pour elle, l’injustice sociale a atteint des proportions inacceptables depuis 25 ans que le président Idriss Deby règne sur le pays.

Une autre manifestation pacifique est prévue pour le 22 mars à travers toute l’étendue du territoire tchadien à l’appel, cette fois-ci, du mouvement citoyen Iyna, se traduisant de l’arabe local par "nous sommes fatigués".

La plate-forme "Ça suffit" a, elle, programmé une marche pour le 29 mars appelant le président Deby à retirer sa candidature.

"C’est votre droit de refuser un 5ème mandat à Deby parce que le préambule de notre Constitution vous autorise à vous opposer à tout régime politique qui gouverne par l’arbitraire, le clanisme, le népotisme, le tribalisme et la confiscation du pouvoir, tout ce qui caractérise le système Deby", a indiqué le porte-parole de "Ça suffit", Ibedou Mahamat Nour.

La plateforme des organisations de la société civile a organisé le 10 mars dernier une opération "Sifflet citoyen pour l’alternance au Tchad" qui a été diversement suivie.

Elle avait, bien avant cela, initié des journées villes mortes.

XS
SM
MD
LG