Liens d'accessibilité

Le nouveau président de Zanzibar appelle à l'unité


Ali Mohamed Shein

Ali Mohamed Shein

Le nouveau président de l'archipel semi-autonome tanzanien, Ali Mohamed Shein, a appelé "tout le monde à jouer son rôle pour le développement de Zanzibar", moins d'une semaine après des élections controversées et boycottées par l'opposition

"Les élections sont terminées, mettons nous au travail pour le développement de nos îles", a affirmé le président en prêtant serment en public dans le stade de Zanzibar en présence du président tanzanien John Magufuli.

Les deux hommes appartiennent au même parti au pouvoir, le Chama Cha Mapinduzi (CCM).

"En formant mon nouveau gouvernement, j'appelle tout le monde à jouer son rôle pour le développement de Zanzibar et je n'aurai aucune tolérance pour ceux qui tentent de créer l'instabilité", a ajouté le nouveau président.

Le CCM a remporté les élections du 20 mars, organisées après l'annulation d'un premier scrutin le 25 octobre.

Ce scrutin avait été annulé après que Seif Sharif Hamad, vice-président de Zanzibar et chef du principal parti d'opposition, le Front civique uni (CUF), s'était déclaré vainqueur au lendemain du vote, affirmant avoir recueilli 52,87% des voix, contre 47,13% au président Shein.

La commission électorale avait décidé d'invalider le scrutin, affirmant que l'élection avait été entachée de "fraudes massives", alors que les Etats-Unis et l'Union européenne avait "regretté" cette annulation.

Le nouveau scrutin du 20 mars a été boycotté par le CUF et remporté par le CCM avec 91,4% des voix.

Le chef du CUF Seif Sharif Hamad a depuis affirmé que la victoire lui avait été "volée" et indiqué qu'il ne participerait pas à la future administration. "Nous continuerons de lutter pour nos droits par la voie diplomatique", a-t-il assuré.

Zanzibar a été ces dernières années le théâtre de tensions politiques et interconfessionnelles, avec des violences qui ont particulièrement affecté le secteur clé du tourisme.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG