Liens d'accessibilité

Tanzanie : le directeur de l'administration fiscale suspendu pour corruption


John Magufuli, le président de la Tanzanie.

John Magufuli, le président de la Tanzanie.

Le nouveau président tanzanien John Magufuli a suspendu de ses fonctions le directeur de l'administration fiscale après une visite surprise au port de Dar es Salaam du nouveau Premier ministre Kassim Majaliwa.

M. Majaliwa a, selon une source de la présidence, constaté que 349 conteneurs référencés à leur arrivée au port en provenance de l'étranger avaient disparu sans explication.

"En conséquence, le président John Magufuli a suspendu de ses fonctions" le directeur de l'administration fiscale (Tanzania Revenue Authority/TRA), Rished Bade, a indiqué la source à la présidence que cite l’AFP.

Le Premier ministre a par ailleurs ordonné l'arrestation et la confiscation des documents de voyage de deux collaborateurs de M. Bade, selon un communiqué publié sur le site officiel du gouvernement.

Ces deux responsables sont Tiagi Masamaki, le patron des douanes, et Habibu Mponezya, chef du service clients de la TRA. M. Majaliwa a par ailleurs suspendu trois autres hauts responsables de la TRA et ordonné la mutation de trois autres.

Deuxième port d'Afrique de l'Est après celui de Mombasa, au Kenya, le port de Dar es Salaam dessert plusieurs pays de la région, dont l'Ouganda, le Burundi, le Rwanda et l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

Ancien ministre des Travaux publics surnommé "le bulldozer" à cause de son ardeur au travail, M. Magufuli a lancé depuis son entrée en fonction une campagne de changement des mentalités, d'austérité et de lutte contre la corruption.

Elu le 25 octobre, le nouveau chef de l'Etat a ordonné aux responsables publics de résoudre une série de problèmes, notamment des milliers de litiges fonciers, souvent rendus inextricables par des fonctionnaires corrompus.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG