Liens d'accessibilité

Les appels à la coopération au centre du deuxième sommet afro-arabe de Syrte


Le leader llibyen Mouammar Kadhafi entouré de ses pairs arabes et africains au sommet de Syrte

Le leader llibyen Mouammar Kadhafi entouré de ses pairs arabes et africains au sommet de Syrte

Cette rencontre se tient dans la foulée du sommet de la Ligue arabe, également présidé par Mouammar Kadhafi. Le leader libyen a mis en garde contre l’éventuelle scission du Soudan après le référendum sur l'indépendance du Sud-Soudan prévu pour le mois de janvier.

« Les deux tiers des Arabes sont des Africains et ont des liens raciaux, linguistiques et géographiques avec l’autre tiers vivant hors d’Afrique », a expliqué le colonel Kadhafi. Selon lui, tout conflit au Soudan se propagera de l’Afrique vers le reste du monde arabe et il sera difficile d’éviter la division des autres Etats arabes. Il a par ailleurs affirmé que des Etats qu’il qualifie d’impérialistes, notamment Israël, sont derrière ces développements au Soudan. Il estime que la fracture entre le Nord et le Sud-Soudan pourrait menacer l’Afrique toute entière.

Pour le président égyptien Hosni Moubarak, il faut transformer les « relations mutuelles » en « coopération mutuelle ». Les Etats Arabes en Afrique représentent 70% du monde arabe et 20% de l’Afrique et selon lui, il est temps de passer à une coopération mutuelle sous les auspices de l’Union africaine et de la Ligue arabe.

Quant au président du Tchad, Idriss Déby, il a pour sa part souligné la menace de la désertification.

Un projet de stratégie pour cette coopération afro-arabe a été proposée aux délégués des 60 pays qui participent au sommet. D’après des sources au sein de la Ligue arabe, la déclaration de Syrte dressera les grandes lignes d’un plan pour la paix, la sécurité, le développement et la coopération entre le monde arabe et l’Afrique. Il s’agirait de favoriser la protection des pays arabes et africains contre la menace nucléaire, les armes de destruction massive et le terrorisme.

Le prochain sommet afro-arabe doit se tenir en 2013 au Koweït.

XS
SM
MD
LG