Liens d'accessibilité

Syrie : un Français, fabricant des bombes pour les jihadistes, tué par un drone américain


Un homme marche au milieu des gravats d’un immeuble détruit ; les jihadistes pointent du doigt les frappes aériennes de l’armée de l’air américaine à Kedrian, dans la province d’Idlib, le 24 septembre 2014, Syrie.

Un homme marche au milieu des gravats d’un immeuble détruit ; les jihadistes pointent du doigt les frappes aériennes de l’armée de l’air américaine à Kedrian, dans la province d’Idlib, le 24 septembre 2014, Syrie.

Son nom, c’est David Daoud Drugeon. Il a été tué par un drone américain lors d'une attaque menée mercredi dans le nord-ouest de la Syrie.

Drugeon ancien officer du rensiegnement français, agé de 24 ans, était devenu un important membre du groupe jihadiste Khorassan pour lequel il fabriquait des bombes. Il s’était récemment converti à l’Islam et avait rejoint les rangs du jihad en Syrie. Il avait déjà été la cible fin septembre d'une frappe américaine.

Le chauffeur du véhicule à bord duquel il était mercredi, devrait aussi mourir après avoir perdu une jambe dans l’attaque. Les sources de reconnaissances de l’opération croient savoir que Drugeon serait la seconde personne morte dans le véhicule.

Un porte-parole du Pentagone a indiqué jeudi à l’AFP que les frappes américaines ont atteint leur objectif initial en détruisant ou endommageant gravement plusieurs véhicules, terroristes, bâtiments utilisés pour des réunions et des préparatifs, des sites de fabrication d'engins explosifs artisanaux et d'entraînement du groupe Khorassan.

Le commandement militaire américain pour la région (Centcom) qui supervise la campagne de frappes aériennes en Irak et en Syrie a déclaré dans un communiqué que l'armée américaine a mené cinq frappes la nuit dernière contre des cibles de Khorassan à proximité de Sarmada, dans la province d'Idleb.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) avait annoncé un peu plus tôt que la coalition internationale conduite par les Etats-Unis avait mené jeudi à l'aube des raids contre des positions du Front Al-Nosra dans la province d'Idleb et à la lisière d'Alep.

XS
SM
MD
LG