Liens d'accessibilité

La natalité a baissé de moitié depuis 2011 en Syrie


Un enfant syrien porte un bébé a la frontière turque, juin 2015. Image: AP

Un enfant syrien porte un bébé a la frontière turque, juin 2015. Image: AP

Le nombre des naissances en Syrie, pays ravagé par près de cinq ans d'une guerre dévastatrice, a baissé de 500.000 en 2011 à quelque 200.000 en 2015, affirme le quotidien Al-Watan citant des sources médicales.

"La natalité a baissé en Syrie à cause de l'émigration notamment des jeunes en âge de se marier", a affirmé Salah al-Chikha, doyen de la faculté de médecine de l'Université de Damas.

Quelque 500.000 enfants naissaient par an en Syrie avant la guerre qui ravage le pays depuis mars 2011, selon M. Chikha.

Des sources médicales citées par le journal ont estimé à près de 200.000 le nombre de naissances en 2015.

Cette baisse de la natalité est aussi due au "refus" des jeunes de se marier ainsi qu'à l'émigration qui a considérablement augmenté cette année. Al-Watan invoque aussi la cherté de la vie.

Depuis mars 2011, la guerre en Syrie a fait plus de 250.000 morts et quatre millions de réfugiés outre sept millions de déplacés. Elle a aussi entraîné le pays dans une situation économique épouvantable, plongeant dans la pauvreté la moitié de la population, selon l'ONU.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG