Liens d'accessibilité

Offensive sur Raqa dans les prochaines semaines, estiment Londres et Washington


Les forces démocratiques syriennes dans le nord de Raqa

Les forces démocratiques syriennes dans le nord de Raqa

L'offensive pour reprendre la ville au groupe Etat islamique commencera "dans les prochaines semaines", ont indiqué le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter et son homologue britannique Michael Fallon.

L'offensive "commencera dans les prochaines semaines", a déclaré dans une interview à la chaine de télévision américaine NBC le chef du Pentagone, arrivé mercredi à Bruxeles pour une réunion ministérielle de l'Otan.

"C'est notre plan depuis longtemps, et nous sommes capables de soutenir" à la fois les offensives sur Mossoul et sur Raqa, a-t-il ajouté.

De son côté, le ministre de la Défense britannique Michael Fallon a également déclaré à la presse à Bruxelles qu'il espérait une offensive sur Raqa "dans les prochaines semaines".

Mossoul en Irak et Raqa en Syrie sont les deux grands objectifs de la coalition internationale contre le groupe Etat islamique dirigée par les Etats-Unis.

Les forces irakiennes et les peshmergas kurdes irakiens, appuyés par la coalition internationale, ont lancé le 17 octobre une offensive pour reprendre Mossoul tombée en juin 2014 aux mains de l'EI.

Les responsables de la coalition contre l'EI avaient déjà évoqué une "simultanéité" ou un "chevauchement" des opérations pour reprendre Mossoul et Raqa.

Mais ils s'étaient gardés jusqu'à présent de donner des indications sur le calendrier des opérations pour reprendre la ville syrienne.

"Vous avez vu un progrès considérable dans l'encerclement de Mossoul en Irak", a déclaré M. Fallon aux reporters à son arrivée au siège de l'Otan à Bruxelles.

"Nous espérons qu'une opération similaire va commencer dans les prochaines semaines vers Raqa", a-t-il dit.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG