Liens d'accessibilité

Syrie : au moins 23 civils tués dans des raids de l'armée de l'air


Un djihadiste armé se tient près de l'épave d'un avion syrien des forces gouvernementales qui a été abattu par des militants de l'État islamique à Raqqa, Syrie, le 16 septembre 2014

Un djihadiste armé se tient près de l'épave d'un avion syrien des forces gouvernementales qui a été abattu par des militants de l'État islamique à Raqqa, Syrie, le 16 septembre 2014

Les personnes tuées sont des civils et parmi elles se comptent des enfants.

Le bilan monte à au moins 23 civils tués mardi dans deux raids de l'armée de l'air contre la zone industrielle de Raqa, fief du groupe Etat Islamique (EI) situé dans le nord de la Syrie.

La plupart de victimes sont mortes alors qu’elles tentaient de secourir des personnes touchées par le premier raid.

"A la suite du premier raid, les gens ont accouru pour secourir les victimes et c'est à ce moment-là que le second a eu lieu", a indiqué le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

Selon lui, trois des personnes tuées étaient des enfants et des dizaines des blessés ont été enregistrés.

Raqa est le seul chef-lieu de province que contrôle le groupe extrémiste sunnite EI depuis son apparition en Syrie au printemps 2013 et la ville est devenue le bastion du groupe.

Le gouvernement syrien a lancé de fréquentes attaques contre la ville de Raqa et d'autres positions de l'EI dans le nord et l'est de la Syrie ces derniers mois mais selon les militants la plupart des victimes des raids sont des civils.

XS
SM
MD
LG