Liens d'accessibilité

Syrie : Amnesty et Handicap International en campagne pour les six ans du conflit

  • VOA Afrique

À l'est d'Alep, Syrie, le 20 janvier 2017.

À l'est d'Alep, Syrie, le 20 janvier 2017.

Plus de 320.000 morts, un million de blessés et des millions de réfugiés : les ONG Amnesty et Handicap International lancent des campagnes à l'occasion des six ans du conflit syrien pour "arrêter le massacre" et demander justice pour les victimes.

"Après six années de tourment, il n'y a aucune excuse pour laisser impunis les horribles crimes de droit international qui sont perpétrés en Syrie", déclare Samah Hadid, du bureau régional d'Amnesty International à Beyrouth, citée dans un communiqué.

"Les gouvernements disposent déjà des outils juridiques nécessaires pour mettre fin à l'impunité. (...) Il est temps de mettre ces outils en application", juge-t-elle, à l'occasion du lancement par Amnesty d'une campagne baptisée "Justice for Syria".

L'association Handicap International, qui lutte contre les mines antipersonnel et les bombes à sous-munitions, a lancé mardi une autre campagne, "Stop Bombing Civilians !", avec pour objectif de réunir un million de signatures sur le site www.handicap-international.fr/signez-petition.

La guerre civile en Syrie a été déclenchée en 2011 par la répression sanglante de manifestations pro-démocratie. Le conflit s'est complexifié depuis avec l'implication et l'intervention de plusieurs forces locales et étrangères.

La Commission d'enquête indépendante de l'ONU a dénoncé mardi une multitude de crimes commis par les forces du gouvernement de Bachar al Assad, y compris des attaques contre des écoles et des infrastructures médicales.

Dans son rapport, la commission dénonce également les attaques indiscriminées menées par les groupes armés rebelles, qui tuent des civils dont de nombreux enfants, dans les endroits sous contrôle du gouvernement à l'intérieur des régions d'Alep et d'Idleb (nord) et de Deraa (sud).

Avec AFP

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG