Liens d'accessibilité

Sept enfants tués dans des raids aériens en Syrie


Un enfant syrien

Un enfant syrien

Au moins 22 civils, dont sept enfants, ont été tués dans des raids aériens ayant visé une école et ses environs dans la province rebelle d'Idleb, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

"Des avions militaires -syriens ou russes- ont mené six raids sur le village de Hass, contre une école et ses environs, tuant 22 civils, dont 7 enfants", a précisé l'Observatoire.

L'OSDH avait dans un premier temps fait état d'une frappe contre deux écoles.

Un des projectiles est tombé à l'entrée de l'école en fin de matinée au moment où les enfants étaient évacués du bâtiment en raison des bombardements dans le quartier, a affirmé à l'AFP un militant antirégime du Idleb Media Center qui a requis l'anonymat.

Des photos diffusées par des militants sur les réseaux sociaux montrent un avant-bras d'enfant sectionné avec la main toujours accrochée à un cartable et des corps d'enfants au visage ensanglanté.

L'AFP n'a pas pu vérifier de façon indépendante l'authenticité de ces photos.

La province d'Idleb est contrôlée par l'Armée de la conquête, une alliance de groupes rebelles et jihadistes qui comprend le Front Fateh al-Cham, l'ex- branche syrienne d'Al-Qaïda.

Selon l'OSDH, elle a été la cible de bombardements croissants ces dernières semaines.

Depuis son déclenchement en 2011, le conflit en Syrie a fait plus de 300.000 morts et provoqué le déplacement de plus de la moitié de la population.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG