Liens d'accessibilité

Syrie : au moins 70 manifestants tués à travers le pays


Des manifestants à Homs

Des manifestants à Homs

Des milliers de Syriens sont descendus dans la rue après la prière du vendredi pour dénoncer le régime du président Bachar Al-Assad.

Les forces sécurité syriennes ont ouvert le feu, vendredi, sur des manifestants antigouvernementaux, tuant au moins 70 personnes. Des témoins cités par les agences de presse ont fait état de victimes dans diverses localités, y compris la banlieue de Damas, Douma et surtout dans la région méridionale de Daraa, un des foyers des récentes protestations.

Des milliers de Syriens sont descendus dans la rue après la prière du vendredi pour dénoncer le régime du président Bachar Al-Assad. Les forces de sécurité ont répondu par des tirs à balles réelles et du gaz lacrymogène.

Des manifestants à Daraa

Des manifestants à Daraa

Dans l’espoir de calmer les manifestants, le président syrien a promulgué, jeudi, une loi mettant fin à l’état d’urgence, en place depuis près de 50 ans. Cela n’a pas empêché certains des protestataires de vendredi de crier des slogans en faveur de la liberté et demandant la fin du régime de Bachar Al-Assad.

Une page Facebook appelant les Syriens à protester par des "Manifestations du Venbdredi saint", une allusion à jour saint chrétien. Une autre page montre des images de chrétiens et de musulmans avec la mention "Un seul coeur, une seule main, un but."

Le gouvernement américain a appelé le gouvernement syrien à mettre un terme au recours à la violence. Les Etats-Unis appellent la Syrie à honorer ses promesses de réforme, a déclaré Jay Carney, porte-parole de la Maison-Blanche.

XS
SM
MD
LG