Liens d'accessibilité

Syrie : Huit soldats tués par des transfuges de l’armée, selon une ONG des droits humains


Des soldats syriens vus le 4 novembre 2011 à Hula, près de Homs

Des soldats syriens vus le 4 novembre 2011 à Hula, près de Homs

Le Bureau des droits de l’Homme de l’ONU dit avoir reçu des rapports crédibles de diverses sources faisant état de plus de 5 000 morts en Syrie depuis le début de la contestation, en mars dernier.

Des hommes armes qu’on croit être des déserteurs de l’armée syrienne ont tué au moins huit soldats syriens mercredi, en représailles au meurtre d’un groupe de civils par les forces de sécurité.

Les assaillants ont tendu une embuscade à un convoi militaire traversant le village d’al-Asharna, près de la ville de Hama, a indiqué l’Observatoire syrien des droits humains basé à Londres.

Cette attaque intervient au lendemain d’une recrudescence de la violence en Syrie.

Manifestation anti-Assad, près de la ville de Homs, le 13 novembre 2011

Manifestation anti-Assad, près de la ville de Homs, le 13 novembre 2011

En effet, toujours selon l’Observatoire, les troupes du président Bashar el-Assad ont abattu au moins 24 personnes mardi, la plupart dans la province d’Idlib, où 11 civils ont trouvé la mort dans un raid de l’armée. Huit autres civils ont été tués mardi à Idlib dans un autre incident, quand des soldats syriens ont ouvert le feu, aux funérailles de victimes tombées précédemment.

Le Bureau des droits de l’Homme de l’ONU dit avoir reçu des rapports crédibles de diverses sources faisant état de plus de 5 000 morts en Syrie depuis le début de la contestation, en mars dernier.

XS
SM
MD
LG