Liens d'accessibilité

Suspension du procès des attentats de Kampala après le meurtre de la procureure


Waandanmanaji wakiwa katika karandinga la Polisi.

Waandanmanaji wakiwa katika karandinga la Polisi.

Les funérailles de Joan Kagezi auront lieu mercredi. La procureure en charge du procès des attentats de Kampala de 2010 a été abattue lundi soir.

Les assassins de Joan Kagezi ne lui ont laissé aucune chance. Des individus à moto ont suivi lundi soir la directrice adjointe du ministère public ougandais et l’ont abattue froidement dans son vehicule.

"Ses trois enfants, qui étaient à bord, n'ont pas été blessés", a expliqué le chef de la police ougandaise, Kale Kayihura, dans un communiqué.

Mme Kagezi était au cœur du procès de l’année dans la capitale ougandaise. Celui de 13 hommes accusés d'avoir participé aux attentats de 2010 à Kampala qui avaient fait 76 morts. Ces attaques avaient été revendiquées par le groupe somalien Shabaab.

Ce procès a été suspendu ce mardi. Yunusu Kasirivu, un avocat de la défense, a indiqué que ses confrères et lui s'entretiendraient avec le juge plus tard dans la journée pour décider de la suite du procès.

Les 13 accusés du procès - sept Kényans, cinq Ougandais et un Tanzanien - sont tous inculpés de nombreux chefs, notamment actes de terrorisme et meurtres. Tous, sauf un, sont également inculpés pour appartenance à une organisation terroriste.

Le 11 juillet 2010 à Kampala, deux kamikazes avaient déclenché leur ceinture d'explosifs dans deux établissements qui retransmettaient la finale de la Coupe du monde de football.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG