Liens d'accessibilité

Suspense à New York, dans l'affaire Eric Garner


Le site où est décédé Eric Garner en juillet (AP)

Le site où est décédé Eric Garner en juillet (AP)

Eric Garner avait été plaqué au sol par plusieurs policiers blancs le 17 juillet dans le quartier de Staten Island. Il s'était plaint plusieurs fois de ne pas pouvoir respirer, avant de décéder.

Suspense à New York, dans l’attente de la décision d'une chambre de mise en accusation (« grand jury »), en rapport avec la mort d'un noir lors d'une interpellation musclée en juillet dernier.

Eric Garner, 43 ans, avait été plaqué au sol par plusieurs policiers blancs le 17 juillet dans le quartier de Staten Island.

L’incident a été enregistré sur un vidéo amateur, où l’on voit l’un des policiers saisir Garner par le cou, une pratique pourtant interdite au sein de la police new-yorkaise. Le suspect s'était plaint plusieurs fois de ne pas pouvoir respirer, avant de perdre connaissance. Transporté à l’hôpital, ce père de six enfants était déclaré mort, et le médecin légiste de New York concluerait par la suite à un homicide.

Le grand jury pourrait se prononcer cette semaine sur la suite à donner à cette affaire, notamment, s’il y a lieu de poursuivre Daniel Pantaleo, le policier qui avait saisi Garner par le cou. Intervenant dans la foulée des évènements à Ferguson, dans le Missouri, cette affaire suscite un vif intérêt. Entre-temps, par crainte de manifestations, les autorités de New York multiplient les préparatifs.

XS
SM
MD
LG