Liens d'accessibilité

RDC : un suspect interpellé par la Garde républicaine meurt dans son cachot


RDC : un suspect interpellé par la Garde républicaine meurt dans son cachot

RDC : un suspect interpellé par la Garde républicaine meurt dans son cachot

La famille du suspect avait contacté l’Association des Amis de Nelson Mandela pour leur demander d’intervenir en toute urgence car, disait-elle, Armand Tungulu Mudiandambu était en train d’être torturé par la Garde républicaine.

Un homme qui avait été arrêté par la Garde républicaine de la RDC pour avoir jeté des pierres sur le cortège présidentiel a été retrouvé mort dans son cachot, à Kinshasa. Selon le bureau du Procureur général de la République, Armand Tungulu Mudiandambu se serait suicidé dans la nuit du premier au 2 octobre à l’aide d’un morceau de tissu.

Les organisations de défense des droits de l’homme ont une toute autre version des événements. Pour Robert Ilunga, président de l’Association des Amis de Nelson Mandela, le fait déjà de jeter des pierres au passage du cortège présidentiel équivalait à une tentative de suicide. « Le traitement qu’il aurait subi après, ça peut l’amener à la mort », a dit M. Ilunga.

La famille du suspect avait contacté l’Association des Amis de Nelson Mandela pour leur demander d’intervenir en toute urgence car, disait-elle, Armand Tungulu Mudiandambu était en train d’être torturé par la Garde républicaine. « Ce que nous, nous craignons, c’est ce qui est arrivé, que le monsieur est mort, il est mort suite aux tortures », a déclaré M. Ilunga.

XS
SM
MD
LG