Liens d'accessibilité

La Suède, l'Ethiopie et la Bolivie élues au Conseil de sécurité de l'ONU


Le Conseil de sécurité de l'ONU.

Le Conseil de sécurité de l'ONU.

La Suède, la Bolivie et l'Ethiopie ont été élues mardi membres non permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, par un vote de l'Assemblée générale.

Il reste deux sièges à pourvoir sur les cinq à renouveler, pour lesquels sont candidats l'Italie et les Pays-Bas d'un côté et la Thaïlande et le Kazakhstan de l'autre.

Les pays choisis occuperont leur siège à partir du 1er janvier 2017 pour un mandat de deux ans.

Le scrutin est organisé sur une base régionale.

La Bolivie et l'Ethiopie avaient été présélectionnées par leur groupe régional respectif et n'avaient pas de concurrents. Elles ont recueilli respectivement 183 et 185 voix, sur les 193 pays membres de l'Assemblée.

L'Italie, les Pays-Bas et la Suède se disputaient les deux sièges réservés à l'Europe occidentale.

L'Italie, qui partait pourtant favorite, n'a obtenu que 113 voix, les Pays-Bas 125 et la Suède 134, alors que la majorité requise était de 128 pour ce scrutin.

D'autres tours sont donc nécessaires pour départager Rome et La Haye.

Le Kazakhstan et la Thaïlande visaient le siège réservé à l'Asie-Pacifique mais n'ont pas pu se départager non plus, avec respectivement 113 et 77 voix.

Les candidats -- même ceux sans concurrents -- doivent convaincre deux-tiers des pays membres votant de l'Assemblée générale.

Le Conseil compte 15 membres, dont cinq permanents (Etats-Unis, France, Russie, Chine, Royaume-Uni) dotés du droit de veto.

Cinq membres non permanents sont élus chaque année. Ils siègent à partir du 1er janvier suivant pour un mandat de deux ans.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG