Liens d'accessibilité

Omar el-Béchir : "Pas de négociation avec le Soudan du Sud!"


Omar el-Béchir (archives)

Omar el-Béchir (archives)

Le président soudanais Omar el-Béchir a écarté lundi toute possibilité de négociation avec le Soudan du Sud, au moment où des témoins dans le sud font état de frappes aériennes de l’armée soudanaise contre la ville frontalière de Bentiu.

M. Béchir s’adressait à des soldats soudanais durant une visite à Heglig, cette zone pétrolifère que Juba avait occupée pendant près de deux semaines, mais qui a été reconquise par le Soudan vendredi.

« Le sud ne comprend que le langage des armes et des munitions », a ajouté Omar el-Béchir.

Des sud-soudanais constatent les dégâts causés par un raid aérien du Soudan près de Bentiu, le 23 avril 2012

Des sud-soudanais constatent les dégâts causés par un raid aérien du Soudan près de Bentiu, le 23 avril 2012

Au moins trois personnes ont trouvé la mort lundi quand des avions de l’armée soudanaise ont bombardé des cibles à l’intérieur et aux alentours de Bentiu, dans l’état de l’Unité, indiquent des responsables et des témoins sur place.

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a condamné ces attaques et appelé Khartoum à cesser immédiatement toutes les hostilités le long de la frontière.

Les États-Unis ont également condamné ce qu’ils appellent l’incursion militaire soudanaise. Selon la porte-parole du Département d’État, Victoria Nuland, Washington reconnaît le droit des sud-soudanais à la légitime défense, mais exhorte Juba à faire preuve de modération dans sa réponse aux bombardements.

XS
SM
MD
LG