Liens d'accessibilité

Spéculations autour d'une possible rançon pour les otages français


La libération des quatre otages est intervenue mardi à Niamey.

Depuis le retour des Français à Paris, Paris répété à qui veut l’entendre qu’aucune rançon n’a été versée mais plusieurs journaux français affirment que plus de 20 millions d’euros ont éte remis aux ravisseurs.

Mercredi soir, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait assuré sur TF1 qu?aucun "argent public" n?avait été versé pour parvenir à la libération de Daniel Larribe, Thierry Dol, Pierre Legrand et Marc Féret. Des déclarations cohérentes avec un paiement par les entreprises, ainsi qu?avec la "doctrine" affichée par le gouvernement - See more at: http://www.izf.net/actualite-a-la-une-afrique?content=urn.newsml.afp.com.20131031.7e4b7092.2ec2.4fdf.b566.ad006f2e38f5.html#sthash.vXDJ9955.dpuf
Cette semaine, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a assuré qu'aucun "argent public" n'avait été versé pour parvenir à la libération de Daniel Larribe, Thierry Dol, Pierre Legrand et Marc Féret.

Un homme détient peut-être la réponse. Il s'agit de l’ancien ministre nigérien Mohamed Akotey. Il a supervisé toute la négociation au nom du président Issoufou.
XS
SM
MD
LG