Liens d'accessibilité

Le parti au pouvoir au Sud-Soudan préconise pour la première fois la sécession


Des Sud-Soudanais manifestant en faveur du référendum

Des Sud-Soudanais manifestant en faveur du référendum

Le Nord n’a pas rendu l'unité du pays attrayante, donc nous soutenons le choix de la population, a expliqué une haute responsable du SPLM.

Pour la première fois, le parti au pouvoir au Sud-Soudan s’est officiellement déclaré en faveur de l'indépendance de cette région enclavée, lors du référendum prévu en janvier.

Le Nord n'a pas rendu l'unité du pays attrayante, donc nous soutenons le choix de la population, a expliqué Anne Itto, vice-secrétaire générale des ex-rebelles du Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM) pour le Sud-Soudan. Et elle a précisé que ce que le peuple cherchait, c'était une séparation avec le Nord.

La tension monte au Soudan à l'approche du référendum dont la date est toujours fixée au 9 janvier. Le Nord tout comme le Sud s'accusent mutuellement de masser des troupes à leur frontière commune.

XS
SM
MD
LG