Liens d'accessibilité

Thabo Mbeki tente de ramener les deux Soudan au dialogue


Les présidents Salva Kiir (au c.) et Omar el-Béchir (en blanc) après une conférence de presse à Khartoum en octobre 2011

Les présidents Salva Kiir (au c.) et Omar el-Béchir (en blanc) après une conférence de presse à Khartoum en octobre 2011

Le médiateur de l'UA a rencontré les dirigeants des deux pays lors d'une mission ce week-end

Y a-t-il un espoir de paix entre les deux Soudan? C’est ce que souhaite l’ancien president sud-africain Thabo Mbeki, chef de l’equipe de mediation de l’Union africaine, qui fait la navette entre Juba et Khartoum, essayant de ramener les belligérants à la table des négociations.

M. Mbeki est arrivé à Juba dimanche, en provenance de Khartoum où il s’est entretenu avec le président Omar el-Béchir et d’autres hauts responsables. Son objectif ? Amener les deux camps à reprendre les pourparlers sur plusieurs questions restées pendantes après la déclaration d’indépendance du Soudan du Sud, en juillet dernier.

La scène à Bentiu, Soudan du Sud, après un bombardement (14 avril 2012)

La scène à Bentiu, Soudan du Sud, après un bombardement (14 avril 2012)

La dernière série de négociations entre les deux pays s’est soldée, en avril, par un échec, quand des combats ont éclaté dans la zone frontalière en litige.

Le ministre de l’information du Soudan du Sud affirme que son gouvernement est prêt à retourner à la table des négociations. Toutefois, Barnaba Marial Benjamin accuse l’Union africaine d’être trop clémente envers Khartoum qu’il accuse de continuer ses bombardements contre le Sud, malgré une récente résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU.

Le Soudan dément avoir lancé de telles attaques.

XS
SM
MD
LG