Liens d'accessibilité

Le nouveau sous-marin livré par l'Allemagne à Israël contiendrait des missiles nucléaires


Sous-marin Israelien.

Sous-marin Israelien.

Israël a recu livraison de son cinquième sous-marin construit en Allemagne et présenté par le Premier ministre Benjamin Netanyahu comme une "arme de dissuasion" contre les ennemis de son pays.

Le nouveau sous-marin, baptisé "Rahav" (du nom d'un monstre marin biblique), est arrivé à Haïfa dans le nord d'Israël, son futur port d'attache sur la Méditerranée.

Hautement sophistiqué, il est présenté comme l'arme la plus chère en possession de l'armée israélienne.

Construit par ThyssenKrupp Marine Systems dans les chantiers navals de Kiel (nord), "Rahav" appartient comme les quatre autres à la classe Dolphin et possède comme le précédent -livré il y a 15 mois- une propulsion dite anaérobie lui conférant un rayon d'action bien plus grand sans remonter à la surface.

"Notre flotte de sous-marins fera office d'arme de dissuasion contre les ennemis qui veulent nous détruire", a dit lors de la réception du bâtiment M. Netanyahu, dans un apparent avertissement à l'Iran.

"Ils n'atteindront pas leur objectif. Qu'ils sachent qu'Israël est capable de frapper avec la plus grande force ceux qui veulent lui nuire", a-t-il martelé.

Selon des sources militaires étrangères, les sous-marins livrés par l'Allemagne peuvent être équipés par Israël de missiles de croisière nucléaire. C'est pourquoi la livraison de tels matériels dans une région en plein tumulte est un sujet de controverse en Allemagne.

Israël n'a jamais admis officiellement posséder l'arme nucléaire. Selon une récente évaluation par des experts, il serait doté de 115 ogives nucléaires. M. Netanyahu n'a par ailleurs de cesse de dénoncer les activités nucléaires iraniennes que Téhéran proclame pourtant entièrement civiles et qui ont donné lieu en 2015 à un accord international réprouvé par Israël.

Le coût de construction de chaque bâtiment est estimé à plusieurs centaines de millions d'euros, dont le gouvernement allemand supporte le tiers, au titre de l'aide militaire à Israël.

Un sixième sous-marin commandé par Israël à l'Allemagne doit en théorie être livré d'ici deux ou trois ans.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG