Liens d'accessibilité

Soudan : un soldat sud-africain de la mission ONU-UA tué au Darfour


Mission du programme alimentaire mondial au camp d'Abushouk à Al Fasher, dans le nord du Darfour, le 17 novembre 2015. ( REUTERS/ Mohamed Nureldin Abdallah)

Mission du programme alimentaire mondial au camp d'Abushouk à Al Fasher, dans le nord du Darfour, le 17 novembre 2015. ( REUTERS/ Mohamed Nureldin Abdallah)

Un soldat sud-africain a été tué mercredi dans l'attaque d'un contingent du SANDF escortant un convoi d'approvisionnement du Programme alimentaire mondial (PAM) au Darfour.

Un soldat sud-africain a été tué mercredi dans une embuscade au Darfour, région de l'ouest du Soudan déchirée par les combats, a annoncé jeudi l'armée sud-africaine.

Un contingent de l'armée sud-africaine (SANDF) a été attaqué alors qu'il escortait un convoi d'approvisionnement du Programme alimentaire mondial (PAM).

"Pendant l'échange de tirs, un membre de la SANDF a malheureusement été mortellement blessé, un autre a été blessé", a déclaré l'armée dans un communiqué, sans identifier les assaillants.

L'armée sud-africaine est déployée au Darfour depuis 2008, au sein de la Mission conjointe ONU-Union africaine (Minuad).

Le président sud-africain Jacob Zuma a annoncé en février le retrait du contingent de son pays de cette mission début avril, sans donner d'explications.

Les relations sont tendues entre l'ONU et le gouvernement de Khartoum qui réclame le retrait total de la Minuad, forte de 17.000 hommes.

L'annonce du retrait sud-africain intervient alors que cinq semaines d'intenses combats au Darfour ont chassé de chez eux 85.000 civils et que l'ONU redoute le déplacement de 50.000 autres personnes.

Le conflit au Darfour a fait plus de 300.000 morts et 2,5 millions de déplacés depuis 2003, selon l'ONU.

AFP

XS
SM
MD
LG