Liens d'accessibilité

Le Soudan signe un accord avec la Chine pour une centrale nucléaire


Le Soudan a signé un accord "préliminaire" avec une société publique chinoise pour la construction de la première centrale nucléaire de ce pays africain, a indiqué mardi un responsable.

Le ministère de l'Energie soudanais a signé un protocole d'accord avec la China National Nuclear Corp (CNNC) pour la construction de réacteurs nucléaires qui vont contribuer à la production électrique du pays.

"L'accord permettra au Soudan de construire à l'avenir une centrale pour produire de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques", a affirmé à l'AFP le porte-parole du ministère Mohamed Abdelrahim Jawish. "L'accord préliminaire a été signé lundi et nous discutons actuellement des capacités" de production, a-t-il ajouté.

En 2012, le Soudan avait informé l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) de son intention de se doter de la technologie nucléaire pour produire de l'électricité, mettant un avant l'augmentation de la demande électrique parmi une population en croissance.

L'accord avec la CNNC intervient après la visite en Chine en 2015 du président Omar el-Béchir qui a signé à cette occasion un accord de coopération stratégique avec Pékin.

Les capacités de production énergétique du Soudan s'élèvent à environ 3.000 mégawatts par an, mais la demande devrait augmenter considérablement dans les prochaines années.

Les entreprises publiques chinoises d'énergie sont aux avant-postes de la politique de développement à l'étranger prônée par le président Xi Jinping, notamment pour promouvoir la technologie nucléaire chinoise.

La CNNC travaille actuellement avec l'Argentine pour la construction des 4e et 5e réacteurs nucléaires d'Amérique latine.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG