Liens d'accessibilité

Soudan : les élections générales prolongées d’une journée


La commission électorale soudanaise a annoncé mercredi un délai supplémentaire d'une journée pour voter lors des élections générales entamées lundi et qui devraient perpétuer le pouvoir d'Omar el-Béchir, aux commandes du pays depuis 1989 après un coup d'Etat.

La Commission électorale nationale (CEN) "a décidé de prolonger le vote jusqu'à jeudi, dans toutes les circonscriptions et tous les bureaux de vote du Soudan", a déclaré le chef de cette commission, Mokhtar al-Assam, lors d'une conférence de presse.

"Cela doit permettre aux électeurs soudanais de choisir leurs représentants dans les Parlements régionaux, au Parlement national et à la présidence de la République", a-t-il poursuivi.

Le scrutin, qui devait initialement prendre fin mercredi, n'a jusqu'à présent pas attiré les foules, même si aucun chiffre officiel sur la participation n'a été communiqué.

M. Béchir, qui affronte une quinzaine de candidats peu connus, est d'ores et déjà assuré d'être réélu, la majorité de l'opposition ayant décidé de boycotter le scrutin.

Plusieurs problèmes ont été soulevés depuis le début de vote, dont certains d'ordre administratif, comme dans l'Etat de Jazira, où 152 bureaux de vote n'ont ouvert leurs portes que mercredi. Dans cet Etat, le vote se poursuivra jusqu'à vendredi, a affirmé la Commission.

Au Kordofan-Sud, des rebelles de la branche Nord du Mouvement de libération du peuple du Soudan (SPLM-N) ont attaqué trois bureaux de vote lundi, entraînant leur fermeture, avant d'être repoussés par les militaires, selon la CEN.

Un second tour de la présidentielle pourrait avoir lieu si aucun candidat n'obtient de majorité absolue au premier tour. Les résultats définitifs sont attendus fin avril.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG