Liens d'accessibilité

Soudan : l’ONU renouvelle le mandat de sa force au Darfour


Omar el-Béchir, président du Soudan (AP Photo/Shiraaz Mohamed)

Omar el-Béchir, président du Soudan (AP Photo/Shiraaz Mohamed)

Le Conseil de sécurité de l'ONU a prolongé lundi pour un an, à l'unanimité, le mandat de cette force de quelque 18.000 policiers, militaires et civils

Le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont affirmé lundi au Conseil de sécurité qu'il était prématuré pour la mission conjointe ONU-Union africaine au Darfour (Minuad), dont le mandat a été prolongé, de quitter cette province soudanaise malgré les pressions de Khartoum.

La résolution prolongeant le mandat de la Minuad répond en fait à la demande du gouvernement soudanais qui a même entamé discussions avec l'ONU sur un éventuel désengagement de la force onusienne.

Pour l'ONU, ce désengagement devra être progressif et "se fonder sur les progrès accomplis au regard des objectifs de la mission" dont la priorité est la protection des civils.

"Toute discussion sur un désengagement de la mission est prématurée à ce stade", a affirmé à la presse l'ambassadeur britannique Matthew Rycroft.

La résolution fixe une série de critères pour juger de l'amélioration éventuelle de la situation politique ou humanitaire sur le terrain.

Selon l'ONU plus de 78.000 personnes ont été déplacées depuis le début de l'année sous l'effet de l'offensive des troupes gouvernementales au Darfour.

Le conflit qui fait rage depuis 2003 entre le gouvernement et des insurgés au Darfour a fait plus de 300.000 morts et déplacé 2,5 millions de personnes. Le président soudanais Omar el-Béchir est inculpé depuis 2009 par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre au Darfour.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG