Liens d'accessibilité

Soudan du Sud : la violence se propage, selon l'ONU


Des déplacés à Bentiu, dans l'Etat d'Unité, au Soudan du Sud (Reuters)

Des déplacés à Bentiu, dans l'Etat d'Unité, au Soudan du Sud (Reuters)

Les Nations Unies sont fortement inquiétées de la montée en puissance des combats entre le gouvernement et les forces d'opposition dans l'Etat d'Unité, zone riche en réserves pétrolières.

Les Nations Unies ont fermement condamné mardi l'escalade de la violence au Soudan du Sud, signale le Centre d'actualités de l'ONU. Les combats se sont intensifiés dans l'Etat d'Unité et des tensions intercommunautaires sont survenues entre déplacés à Juba, la capitale du pays.

Lors d'un point de presse à Genève, le porte-parole du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH), Rupert Colville, s'est inquiété de la montée en puissance des combats entre le gouvernement et les forces d'opposition dans l'Etat d'Unité, zone stratégique riche en réserves pétrolières.

Depuis le 29 avril, a déploré le porte-parole, au moins 28 villes et villages ont été attaqués et incendiés. Des massacres, viols, enlèvements et pillages auraient été commis à ces occasions.

Des milliers de civils ont fui ces attaques, parmi lesquels 2.200 ont trouvé refuge auprès des sites de protection des civils de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) à Bentiu, a précisé M. Colville, toujours cité par le Centre d'actualités de l'ONU.

Par ailleurs, la MINUSS a vivement condamné mardi des affrontements intercommunautaires survenus durant le weekend entre des déplacés au sein des sites de protection des civils de la Mission à Juba.

XS
SM
MD
LG