Liens d'accessibilité

Soudan du Sud : l'armée jure de reprendre Bor et Bentiu


Les troupes gouvernementales à Juba

Les troupes gouvernementales à Juba

« C’est une question de jours pour que l’armée reprenne l’Etat de Jonglei, et nous œuvrerons pour rétablir l’autorité totale de l’armée nationale sur le Soudan du Sud », a déclaré le porte-parole militaire sud-soudanais Philip Aguer.

L'armée sud-soudanaise a fait savoir qu’elle entend reconquérir les capitales des Etats de Jongley et d’Unity, Bor et Bentiu respectivement, villes conquises par des rebelles soutenant l’ancien vice-président Riek Machar. « L’armée reprendra certainement le contrôle de ces zones. C’est une question de jours pour que l’armée reprenne l’Etat de Jonglei, et nous œuvrerons pour rétablir l’autorité totale de l’armée nationale sur le Soudan du Sud », a fdéclaré le porte-parole militaire sud-soudanais Philip Aguer dans une interview accordée au service anglais de la VOA.

Les rebelles mis en cause

Philip Aguer a accusé les combattants soutenant Machar d’avoir tiré sur un avion américain qui assurait samedi l'évacuation de citoyens américains de Bor. De son côté, l'armée américaine n'a pas identifié les assaillants, mais a annoncé que quatre membres de son personnel ont été blessés.

Les affrontements ont commencé il y a huit jours à Juba, la capitale sud-soudanaise, après que le président Salva Kiir a accusé Machar de tenter un coup d'Etat. L’ancien vice-président n'a pas revendiqué la responsabilité d'un tel acte, mais a appelé l'armée à destituer le président Kiir.

Selon le bureau humanitaire de l'ONU, la violence a déplacé 62 000 personnes à travers cinq États sud-soudanais, et plus de 40 000 personnes ont trouvé refuge sur des bases de l'ONU.

Sécurité renforcée à l'ambassade américaine

Pour sa part, le président américain Barack Obama a dit qu'il « pourrait prendre d'autres mesures » pour protéger les Américains présents au Soudant du Sud.
Dans une lettre adressée dimanche aux dirigeants du Congrès, le chef de l’exécutif américain, qui est en vacances dans l’Etat de Hawai, a précisé que 46 soldats américains ont été déployés samedi pour aider à l'évacuation des Américains, en plus des 45 autres déployés pour renforcer la sécurité à l'ambassade américaine à Juba.

Des familles déplacées dans un entrepôt de l'Onu près de Juba

Des familles déplacées dans un entrepôt de l'Onu près de Juba

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé les dirigeants sud-soudanais dimanche à trouver un moyen «politique» de régler le conflit. Il dit que la violence continue constitue une « menace dangereuse « pour l'avenir de ce jeune pays.

Des fonctionnaires des Nations Unies ont exprimé leur inquiétude concernant le fossé qui s’est creusé entre M. Kiir, de l'ethnie Dinka, et Machar , un Nuer, et qui risque, selon eux, de provoquer des violences tribales à grande échelle au Soudan du Sud.
XS
SM
MD
LG