Liens d'accessibilité

Sommet des pays d'Europe du sud début septembre en Grèce pour parler de l'immigration


Une réfugiés presse sa main contre une feuille de plastique en attendant sa ration de nourriture à Idomeni, Grèce, le 19 mars 2016.

Une réfugiés presse sa main contre une feuille de plastique en attendant sa ration de nourriture à Idomeni, Grèce, le 19 mars 2016.

La France a confirmé lundi la tenue "début septembre" d'une "réunion de l'Europe du Sud", à l'initiative du Premier ministre grec Alexis Tsipras et à laquelle assistera le président François Hollande.

"Il y aura début septembre une réunion de l'Europe du Sud qui avait été proposée par le Premier ministre grec Alexis Tsipras et que François Hollande a acceptée", a déclaré le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.

Une source gouvernementale grecque avait indiqué début août à l'AFP que la Grèce préparait un sommet des pays du sud de l'Europe destiné à discuter des problèmes économiques et migratoires. Cette réunion pourrait se tenir le 9 septembre. Chypre, la France, Malte, l'Italie, le Portugal et l'Espagne ont été invités.

La Grèce affronte une crise économique depuis six ans et survit grâce aux prêts de ses créanciers. Le pays a plus récemment dû faire face à un flux migratoire sans précédent qui l'a amené également à faire appel à l'aide de l'Union Européenne.

Alexis Tsipras a régulièrement appelé à une politique économique tournée vers la croissance et à moins d'austérité dans la gestion des dépenses publiques.

Athènes a, par ailleurs, dénoncé à plusieurs reprises le manque d'aide des autres pays européens pour gérer la crise des réfugiés.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG