Liens d'accessibilité

Sommet européen : un milliard d'euros pour la lutte contre l’Ebola


Le président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso (à dr.) et le Premier ministre britannique, David Cameron, au sommet européen de Bruxelles

Le président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso (à dr.) et le Premier ministre britannique, David Cameron, au sommet européen de Bruxelles

Si les dirigeants européens sont tombés d'accord pour donner un coup de pouce à la lutte contre le virus à Ebola, ils rechignent à verser des rallonges à la Commission européenne.

Les dirigeants européens ont convenu vendredi de donner un coup de pouce à la lutte contre le virus à Ebola en Afrique de l'Ouest, en lui allouant 1 milliard d’euros. Mais reste à voir d’où proviendra l’argent, la Commission européenne (CE) réclamant des rallonges de plusieurs milliards d’euros à certains Etats membres, au nom de la refonte des contributions nationales.

Pour le Premier ministre britannique David Cameron, qui faisait pression en faveur d’une aide accrue à la lutte contre l'épidémie d'Ebola, le sommet est un succès personnel. Toutefois, la Grande-Bretagne s’est vue demander une rallonge pouvant aller jusqu'à 2,1 milliards d'euros d’ici au 1er décembre, ce qui a suscité la colère du Premier ministre.

Les dirigeants de l'Union européenne (UE) ont également nommé un coordonnateur chargé de superviser la riposte à l’épidémie de virus à Ebola.

Egalement au menu des pourparlers de Bruxelles : le changement climatique. Au terme de négociations aussi ardues que longues, les dirigeants européens ont trouvé un accord vendredi sur un programme ambitieux de lutte contre le réchauffement de la planète. L’UE prévoit entre autre une réduction d'au moins 40% de ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030, par rapport à 1990.

« Ce n'était pas facile - pas du tout - mais nous avons réussi à parvenir à une décision juste », a dit le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy. Le changement climatique « est l'un des plus grands défis de l'humanité. En fin de compte c'est une question de survie », a-t-il ajouté.

XS
SM
MD
LG