Liens d'accessibilité

Sommet Etats-Unis/Afrique: des forums consacrés au business


Le président Barack Obama, s'exprimant lors du sommet Etats-Unis/Afrique (Reuters)

Le président Barack Obama, s'exprimant lors du sommet Etats-Unis/Afrique (Reuters)

Au troisième jour du sommet Etats-Unis/Afrique, le président Barack Obama et les dirigeants africains discutaient de l'élargissement du commerce, du renforcement de la sécurité et de l’amélioration de la gouvernance à travers l'Afrique.

Les dirigeants américains et les quelques 50 chefs d'Etat et de gouvernement du continent ont participé à une série de forums mercredi.
Dans une allocution, M. Obama a déclaré qu’une « nouvelle Afrique » est en train d'émerger.

« Avec certaines des économies de la planète au taux de croissance le plus rapide, avec une classe moyenne en pleine expansion et la population la plus jeune, dotée du taux de croissance le plus rapide au monde, l'Afrique contribuera à façonner le monde comme jamais auparavant », a estimé M. Obama.

Le président a déclaré que l'essor des liens commerciaux pourrait contribuer à transformer les rapports entre les États-Unis et le continent africain.

« Le temps est venu pour un nouveau modèle de partenariat entre l'Amérique et l'Afrique, un partenariat d'égal à égal qui met l'accent sur la capacité de l'Afrique à résoudre ses problèmes et à se développer », a dit le chef de l’exécutif américain.

Mardi soir, la Maison-Blanche a organisé un dîner officiel pour les dirigeants africains, au cours duquel il a évoqué son héritage africain, ajoutant que pour sa famille, les liens entre les Etats-Unis et l'Afrique sont profondément personnels.

Auparavant, M. Obama avait annoncé des investissements privés et publics des États-Unis dans divers pays africains, pour un montant total de 33 milliards de dollars, en soulignant que son pays s’intéresse à beaucoup plus qu’aux matières premières du continent.

XS
SM
MD
LG