Liens d'accessibilité

Etats-Unis : près de 30 000 non-nationaux dans les rangs des forces armées


Quelques 30 000 non immigrés servent dans l'armée américaine. Ceux qui le souhaitent peuvent obtenir une naturalisation accélérée.

De nombreux étrangers servent dans l’armée américaine. Nombre d’entre eux figurent parmi les soldats tombés au champ d’honneur, et dont les Américains se sont souvenus hier, à l’occasion du Memorial Day, la Journée du Souvenir.

Ils ont près 30 000 résidents permanents à servir actuellement dans les rangs des troupes américaines. Aux côtés de leurs camarades américains, certains ont donné leur vie pour leur pays adoptif. C’est le cas le cas de Nicolas Parada-Rodriguez, un ressortissant salvadorien arrivé aux Etats-Unis à cinq ans.

Mort au combat en Afghanistan, Parada-Rodriguez a été récemment enterré au cimetière national d’Arlington, près de Washington. Un marine a remis à sa veuve le drapeau américain recouvrant son cercueil.

La présence des immigrés dans des Etats-Unis remonte à la révolution américaine des années 1700. Chaque année, ils sont environ 8 000 étrangers détenteurs d’un titre de séjour à s’engager. Cela représente une force, explique le commandant le commandant Dan Wood de l’armée de terre.

« Quelqu’un qui émigre aux Etats-Unis voit certainement ces libertés que l’Amérique offre comme quelque chose précieux. Sinon, il ne viendrait pas. Que ces immigrés se battent pour ces libertés me semble tout à fait naturel », explique le commandant Wood, dont unité compte 10% d’étrangers.

Le sergeant Uday Singh a quitté sa ville natale de Chandigarh en Inde pour Chicago, 16 000 km plus loin. Engagé dans l’armée américaine, il a été tué au combat en Irak. L’armée américaine a pris en charge les frais de transfert de son corps en Inde pour la crémation. Une urne contenant ses cendres a été ramenée aux Etats-Unis et enterrée au cimetière d’Arlington avec tous les honneurs.

Deux de ses tantes ont récemment visité sa tombe. « S’il avait plus aimé l’Inde, il y serait retourné pour rejoindre les forces de défense indiennes. Il a choisi les forces américaines. Peut-être que cela montre à quel point il aimait l’Amérique », a souligné Neere Prince, tante du défunt soldat, venue d’Inde.

Les immigrés qui s’engagent dans l’armée américaine peuvent, s’ils le souhaitent, bénéficier d’une procédure accélérée de naturalisation. Pour Raj Braar, une autre tante de Singh venue du Canada, ce n’est pas l’unique raison de l’engagement des étrangers dans l’armée américaine.

« Je pense que lorsque nous émigrons dans ces pays, nous devons adopter tout ce qui bien, courageux et pas si bien que cela dans ces pays. Je pense donc que les immigrés ont leur place dans l’armée autant que les nationaux », explique Raj BRAR; un avis que partage l’armée américaine, qui rend tous les honneurs militaires à ses soldats morts, où qu’ils aient commencé leur vie.

XS
SM
MD
LG