Liens d'accessibilité

Somalie: une situation humanitaire lamentable


Le Puntland

Le Puntland

L’est du Puntland se remet difficilement des séquelles d’un cyclone dévastateur, signalent les média, alors que dans le Moyen Shabelle, toujours en Somalie, des dizaines de milliers de personnes peinent à se relever des graves inondations provoquées par la crue du fleuve Shabelle, en particulier dans la ville de Jowhar et aux alentours.

Le cyclone du 10 novembre dernier a fait des dizaines de morts au Puntland, et décimé les troupeaux. Selon l’Agence IRIN, près d’un million de têtes de bétail ont péri, décimées par des températures inhabituellement basses, des vents violents et de fortes inondations. Ce qui signifie qu'un grand nombre des survivants de la tempête sont privés de leur gagne-pain, alors même qu’il leur faut également reconstruire leurs habitations.

Le CICR et ses collaborateurs du Croissant-Rouge de Somalie ont atteint les zones sinistrées, où ils distribuent des secours, mais l’accès à ces zones reste toutefois très difficile en raison des dégâts causés au réseau routier par le cyclone.

Dans le Moyen Shabelle, la situation humanitaire reste précaire, suite à la forte crue du fleuve Shabelle, qui a provoqué de graves inondations. Plus de 10.000 personnes ont dû fuir vers Jowhar, où elles survivent dans des conditions misérables, signale IRIN, alors même que la localité doit accueillir quelques 5.000 personnes qui cherchent à échapper aux violents affrontements dans la région entre groupes ethniques rivaux.
XS
SM
MD
LG