Liens d'accessibilité

Somalie : raid des forces américaines contre un haut responsable d’al-Shabab


Sur cette photo prise le jeudi 25 décembre 2014, des hommes suspectés appartenir au groupe Al-Shabab ont été capturés lors de l'attaque du siège de l'Union africaine à Mogadiscio, en Somalie.

Sur cette photo prise le jeudi 25 décembre 2014, des hommes suspectés appartenir au groupe Al-Shabab ont été capturés lors de l'attaque du siège de l'Union africaine à Mogadiscio, en Somalie.

Le Pentagone a déclaré mardi matin qu’il continuait à évaluer « les résultats de l'opération » d’un raid aérien mené lundi qui avait pour cible un haut responsable des insurgés islamistes d’al-Shabab.

Selon le gouvernement somalien, il s’agit d’un responsable des services de renseignements du groupe armé.

L’évaluation américaine devrait confirmer si la cible a été atteitne. Le contre-amiral John Kirby, porte-parole du département de la Défense des États-Unis, a indiqué sur son compte Twitter qu’aucune victime civile n’avait été rapportée.

La frappe aérienne contre al-Shabab a eu lieu lundi à proximité de Saakow, dans le sud de la Somalie.

De son côté, l'Agence somalienne de la sécurité nationale affirme dans un communiqué qu’au moins trois hommes ont été tués dans ce qu’elle appelle « une opération conjointe menée la nuit dernière par la sécurité nationale somalienne et les Etats-Unis ». Mogadiscio a identifié l’un d’eux comme étant Abdishakur Tahlil, précisant qu’il avait remplacé Zakariya Ismail Ahmed Hersi, l'un des chefs du mouvement islamiste les plus recherchés et qui s'est rendu récemment au gouvernement somalien et à la force militaire de l'Union africaine (UA).

La semaine dernière, le jour de Noël, des insurgés islamistes s'en étaient pris au quartier général de la force de l'UA à Mogadiscio, tuant 14 membres du contingent.

XS
SM
MD
LG