Liens d'accessibilité

Somalie : la ville d’Elwak reprise des mains de Shebab


Les militaires kényans assistent à une prière d’hommage à leurs camarades tués lors d’une opération de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM), à El Adde, Somalie, 27 janvier 2016.

Les militaires kényans assistent à une prière d’hommage à leurs camarades tués lors d’une opération de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM), à El Adde, Somalie, 27 janvier 2016.

Les forces régulières somaliennes, soutenues par la force africaine (Amisom), ont repris le contrôle samedi d'une ville frontalière avec le Kenya dont s'étaient emparés la veille des combattants islamistes shebab, selon des sources locales.

"Les forces gouvernementales somaliennes et l'AMISOM ont pris le contrôle d'Elwak ce matin, les violents combattants (shebab) ont fui avant leur arrivée", a indiqué à la presse le commissaire d'Elwak, Ibrahim Guled.

Selon lui, six soldats somaliens ont été tués la veille pendant l'attaque des shebab, qui portaient des uniformes militaires kenyans et sont arrivés à bord de véhicules volés à l'armée kenyane.

Selon des habitants, une douzaine de personnes, surtout des soldats, sont mortes dans ces combats de vendredi qui ont duré une heure.

Un habitant d'Elwak, joint samedi par téléphone par l'AFP, a indiqué que les shebab avaient quitté la ville dans la nuit, après avoir pillé le camp militaire.

Chassés de la capitale somalienne, Mogadiscio, il y a cinq ans, les shebab continuent de mener une guérilla sans merci contre le gouvernement soutenu par la communauté internationale.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG