Liens d'accessibilité

Somalie : l'explosion d'une voiture piégée tue trois policiers à Mogadiscio


La scène après l'explosion d'une voiture piégée, le 9 mars 2016 à Mogadiscio.

La scène après l'explosion d'une voiture piégée, le 9 mars 2016 à Mogadiscio.

"Les trois policiers prenaient le thé au moment de l'explosion et l'homme qui conduisait la voiture piégée est sérieusement blessé", a indiqué la police.

Au moins trois policiers ont été tués mercredi matin à Mogadiscio dans l'explosion d'une voiture piégée, a-t-on appris de source policière.

"Il y a eu tôt ce matin une explosion d'une voiture piégée près du centre des transports de la police", a expliqué sur place à la presse un responsable policier de la capitale, Ali Hersi Barre.

"Trois officiers de police sont morts, et le conducteur présumé de la voiture qui a explosé est en garde à vue", a-t-il ajouté.

"Les trois policiers prenaient le thé au moment de l'explosion et l'homme qui conduisait la voiture piégée est sérieusement blessé", a-t-il précisé.

Selon des habitants du quartier Abdi Aziz au nord de Mogadiscio, le salon de thé devant lequel s'est produite l'explosion est habituellement fréquenté par des policiers.

Par ailleurs, a ajouté le policier, un tuk-tuk (moto-taxi) rempli d'explosifs a été intercepté par les forces de l'ordre dans la nuit avec trois hommes à bord. L'un d'entre eux a été appréhendé, les deux autres ayant pris la fuite.

L'explosion de la voiture piégée n'avait pas été revendiquée mercredi matin mais les islamistes radicaux shebab sont coutumiers de ce genre d'actions visant, au coeur de la capitale, des symboles du fragile gouvernement somalien.

Chassés depuis mi-2011 de Mogadiscio, puis de leurs principaux bastions, les shebab mènent depuis des opérations de guérilla et des attentats-suicides contre des cibles gouvernementales ou la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom).


AFP

XS
SM
MD
LG