Liens d'accessibilité

Somalie : explosion d'un ordinateur piégé aux abords d'un aéroport


Carte de Somalie.

Carte de Somalie.

L'explosion a fait six blessés dont deux policiers dans une zone de sécurité près de l'aéroport de Beledweyne, dans le centre de la Somalie.

Six personnes ont été blessées dans l'explosion d'un ordinateur portable piégé lundi à un contrôle de sécurité aux abords de l'aéroport somalien de Beledweyne (centre), a annoncé la police.

"Un ordinateur portable a explosé dans une zone de contrôle de sécurité, et les forces de sécurité ont également réussi à désamorcer deux autres engins explosifs, dont l'un qui était caché dans une imprimante", a déclaré le lieutenant colonel de police Ali Dhuh Abdi.

"Six personnes ont été blessées, deux d'entre elles sont des policiers", a-t-il ajouté.

Début février, les militants islamistes radicaux shebab, affiliés à Al-Qaïda, avaient revendiqué un attentat contre un avion de la compagnie Daallo Airlines. Les enquêteurs soupçonnent fortement l'utilisation d'un ordinateur piégé dans cette attaque.

L'engin avait explosé quelques minutes après que l'avion eut décollé de l'aéroport de la capitale Mogadiscio, faisant un mort: le poseur de bombe présumé. L'avion avait ensuite pu atterrir sans dommage.

L'explosion de Beledweyne, une ville située à 325 km au nord de Mogadiscio, a eu lieu dans une zone de sécurité destinée à la vérification des marchandises et des sacs de voyage, située juste avant l'entrée de l'emprise aéroportuaire.

Des soldats djiboutiens de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom) et des membres des forces de sécurité somaliennes étaient chargés d'en assurer la surveillance.

Chassés depuis mi-2011 de Mogadiscio, puis de leurs principaux bastions, les shebab mènent depuis des opérations de guérilla et des attentats-suicides contre des cibles gouvernementales ou l'Amisom.

AFP

XS
SM
MD
LG