Liens d'accessibilité

Somalie : un député tué par balles à Mogadiscio


Après une attaque-suicide à Mogadiscio, le 26 juillet 2015.

Après une attaque-suicide à Mogadiscio, le 26 juillet 2015.

Le député Mohamed Ahmed Gurhan a succombé à ses blessures après avoir été victime d'une fusillade en se rendant au Parlement de Mogadiscio, samedi.

Les attaques continuent en Somalie. Un député somalien est mort quelques heures après avoir été blessé par balles dans l’attaque, samedi 7 novembre, de son véhicule à Mogadiscio, a déclaré dimanche le Premier ministre Omar Abdirashid Ali Sharmarke, qui a qualifié les responsables de "terroristes".

Le député Mohamed Ahmed Gurhan a été touché par plusieurs tirs alors qu'il se rendait en voiture au Parlement à Mogadiscio.

"De telles actions lâches ont coûté la vie à plusieurs députés, mais ne décourageront pas le progrès et les ambitions du peuple somalien", a ajouté le Premier ministre dans un communiqué, rappelant que les députés sont régulièrement victimes de violences en Somalie.

L'attaque n'a pas encore été revendiquée, mais les insurgés islamistes shebab, affiliés à Al-Qaïda, ont revendiqué les meurtres précédents.

Fin juillet, les Shebab ont revendiqué l'assassinat d'un député somalien et de ses gardes du corps dans un quartier sud de la capitale, expliquant qu'ils "continueraient de cibler les parlementaires".

En Somalie, les Shebab ont juré la perte des fragiles autorités somaliennes, épaulées dans leur combat par la force de l'Union africaine (Amisom), déployée depuis 2007 et actuellement forte de 22 000 soldats.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG