Liens d'accessibilité

Attentat-suicide au Théatre national de Mogadiscio


Au moins huit personnes ont trouvé la mort, y compris le président du comité olympique national et le président de la fédération somalienne de football.

Selon des témoins, l’attentat a été perpétré par une femme, au moment où le premier ministre Abdiwelli Mohammed Ali prononçait un discours. Il participait, avec des membres de son gouvernement , à une cérémonie marquant le 1er anniversaire de la Station de TV nationale de la Somalie.

Parmi les morts, le président du comité olympique somalien, Aden Yabarow Wiish, et le président de la fédération somalienne de football,Said Mohamed Nur. Plusieurs ministres et journalistes ont été blessés.

Intervenant sur les antennes de Radio Mogadiscio, le premier ministre Ali a qualifié l’attentat d’acte lâche.

Pour M. Ali, ce qui s’est passé aujourd’hui n’empêchera pas son gouvernement de réaliser son objectif: rétablir la paix et la stabilité en Somalie. Il a ajouté qu’il est normal que des terroristes internationaux comme Al-Shabab s’en prennent à des gens innocents chaque fois qu’ils sont défaits sur le champ de bataille. Le gouvernement les combattra jusqu’au bout, s’est juré le Premier ministre somalien.

Pour sa part, Al-Shabab affirme avoir posé des bombes au théatre, et dément qu’une femme-kamikaze ait été impliquée.

Des Somaliens aidant un blessé après l'explosion du 4 avril 2012 au Théâtre national

Des Somaliens aidant un blessé après l'explosion du 4 avril 2012 au Théâtre national

Cet attentat imtervient à un moment où l’on semblait noter un retour progressif à la normale à Mogadiscio, après que les forces de l’Union africaine eurent chassé de la capitale les combattants d’Al-Shabab, l’année dernière.

Mais le mouvement pro-Al Qaeda a revendiqué certains incidents isolés à Mogadiscio, dont un attentat-suicide devant le palais presidentiel, le mois dernier. Cet attentat avait fait 4 morts.

XS
SM
MD
LG