Liens d'accessibilité

Somalie : le gouvernement offre l’amnistie aux insurgés de Mogadiscio


Des soldats gouvernementaux en patrouille au marché Bakara de Mogadiscio

Des soldats gouvernementaux en patrouille au marché Bakara de Mogadiscio

La force de l’Union africaine, qui a aidé les troupes somaliennes à bouter al-Shabab hors de la ville, a appelé à l’envoi de renforts de l’ordre de 3000 soldats pour sécuriser Mogadiscio.

Le gouvernement intérimaire somalien a offert une amnistie générale aux insurgés de Mogadiscio trois jours après le retrait du groupe islamiste al-Shabab de la capitale.

Cette offre a été annoncée mardi. Selon la déclaration gouvernementale, la mesure s’adresse aux insurgés restés à Mogadiscio qui déposent les armes et renoncent à la violence.

Le gouvernement somalien a fait savoir, par ailleurs, qu’il est en train de rétablir la sécurité dans la capitale et qu’il ne tolèrera aucune tentative « des autres forces » d’occuper les positions abandonnées par al-Shabab.

Distribution de l'aide alimentaire d'urgence à des déplacé de Mogadiscio

Distribution de l'aide alimentaire d'urgence à des déplacé de Mogadiscio

La force de l’Union africaine, qui a aidé les troupes somaliennes à bouter al-Shabab hors de la ville, a appelé à l’envoi de renforts de l’ordre de 3000 soldats pour sécuriser Mogadiscio. Elle dispose actuellement de 9 000 soldats fournis par l’Ouganda et le Burundi.

Al-Shabab continue de contrôler d’importantes zones dans le Sud et le centre de la Somalie. L’offre d’amnistie du gouvernement ne semble pas s’adresser aux militants islamistes de ces zones.

XS
SM
MD
LG