Liens d'accessibilité

Snowden veut prolonger son séjour en Russie


Edward Snowden (Photo AP)

Edward Snowden (Photo AP)

Edward Snowden, l’ancien contractuel de la National Security Agency (NSA), veut continuer à vivre en Russie, où il a reçu asile il y a un an.

Le passeport de Snowden, qui est âgé de 31 ans, a été révoqué par l’administration Obama. En 2013, le gouvernement russe lui a offert asile, lui permettant de rester à Moscou pour un an, un répit qui prend fin le 31 juillet. Selon l’avocat russe de Snowden, l’Américain aurait demandé aux autorités russes de prolonger son séjour.

Les autorités américaines accusent Snowden, qui travaillait pour l’agence de la sécurité nationale, d’avoir remis à certains journalistes jusqu'à 1,7 million de documents secrets sur les programmes de collecte de renseignements des Etats-Unis.

Il est recherché aujourd’hui par Washington pour espionnage, mais la Russie a refusé de l’extrader pour qu’il puisse être traduit en justice aux Etats-Unis.

Les révélations faites par Snowden ont alerté les Américains quant à l'ampleur de l'espionnage auquel se livrait la NSA. Dimanche, le Washington Post signalait qu'en étudiant une vaste quantité de communications interceptées par la NSA, il avait pu déterminer qu'elles concernaient surtout des internautes ordinaires, Américains compris, au lieu de ressortissants étrangers surveillés avec l'accord de la justice.

Le journal a affirmé avoir examiné environ 160.000 courriels et conversations instantanées ainsi que 7.900 documents extraits de plus de 11.000 comptes en ligne collectés par la NSA entre 2009 et 2012.

« Neuf détenteurs de compte sur dix trouvés dans un vaste cache de conversations interceptées, que l'ancien technicien de la NSA Edward Snowden a fournies au Post dans son intégralité, n'étaient pas les cibles désignées mais ont été pris dans le filet que l'agence avait tendu pour quelqu'un d'autre » explique le Washington Post.

Près de la moitié des dossiers « contenaient des noms, des adresses email et d'autres détails notés par la NSA comme appartenant à des citoyens américains », poursuit le quotidien de la capitale américaine.

XS
SM
MD
LG