Liens d'accessibilité

Syrie : six morts dans des manifestations


Le jour de l'Aid el-Fitr : à Suqba, un manifestant appelle la communauté internationale au secours

Le jour de l'Aid el-Fitr : à Suqba, un manifestant appelle la communauté internationale au secours

Les manifestants, qui disent mener leur mouvement sous le thème « La mort plutôt que l’humiliation », ont réitéré leur appel à la démission du président Bachar Al-Assad

Les forces syriennes ont ouvert le feu, vendredi, sur des manifestants antigouvernementaux, tuant au moins six personnes. Selon les militants des droits de l’Homme, ces incidents ont eu lieu dans la province de Homs, dans le centre du pays.

Les manifestants, qui disent mener leur mouvement sous le thème « La mort plutôt que l’humiliation », ont réitéré leur appel à la démission du président Bachar Al-Assad.

L’une des manifestations a eu lieu devant la maison d’Adnan Bakkour, le procureur général pour la province de Hama. Dans une vidéo diffusée mercredi, Bakkour déclare qu’il a démissionné pour protester contre la sanglante répression des manifestants par les forces de sécurité. Le gouvernement soutient, de son côté, qu’Adnan Bakkour a fait ces déclarations sous la contrainte avoir été enlevé.

Des soldats syriens dans la banlieue de Damas

Des soldats syriens dans la banlieue de Damas

Des témoins rapportent que les forces de sécurité ont encerclé certaines mosquées, vendredi, dans une tentative d’empêcher les fidèles de descendre dans la rue après la prière.

L’Union européenne a interdit les importations de pétrole syrien par ses pays membres, une mesure visant à accentuer la pression sur le président Assad, a dit l’Union.

La France a, de son côté, annoncé qu’elle déploie des efforts pour établir des relations avec l’opposition syrienne.

La Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont, pour leur part, appelé à une application stricte des sanctions internationales pour forcer le président Assad à quitter le pouvoir.

XS
SM
MD
LG