Liens d'accessibilité

"Situation totalement apaisée" entre le Burkina et la Côte d'Ivoire, selon le président Ouattara


 Alassane Ouattara

Alassane Ouattara

"La question est en voie d'être réglée", a déclaré le président Ouattara, interrogé sur les conséquences de ce mandat d'arrêt.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a assuré jeudi à Paris que les relations avec le Burkina Faso voisin, tendues depuis le renversement fin 2014 de l'ex-chef d'Etat burkinabè Blaise Compaoré, étaient "totalement apaisées".

Le président Ouattara a confirmé avoir rencontré la semaine dernière dans la capitale éthiopienne Addis Abeba son homologue burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, en marge d'un sommet de l'Union africaine.

"Nous avons eu une très bonne rencontre, (...) la situation est totalement apaisée", a affirmé M. Ouattara devant la presse à Paris,à l'issue d'une rencontre avec le président François Hollande.

Les relations entre les deux pays voisins ont été compliquées ces derniers mois par plusieurs contentieux.

Le président ivoirien a accepté de donner asile à Blaise Compaoré, cible de poursuites dans son pays, après son éviction du pouvoir. Et la justice militaire burkinabè a lancé mi-janvier un mandat d'arrêt contre le président de l'Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro, qu'elle soupçonne d'avoir soutenu un coup d'État raté le 17 septembre 2015 au Burkina Faso.

"La question est en voie d'être réglée", a déclaré le président Ouattara, interrogé sur les conséquences de ce mandat d'arrêt.

Le président Kaboré devrait se rendre "dans quelques semaines en Côte d'Ivoire, pour une visite de travail et d'amitié", a-t-il ajouté.

Les relations entre les deux pays, fortement imbriqués aux plans politique et économique, sont serrées et anciennes. Quelque trois millions de Burkinabè vivent en Côte d'Ivoire.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG