Liens d'accessibilité

Situation humanitaire alarmante près de Diffa


(VOA)

(VOA)

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Croix-Rouge nigérienne ont distribué des vivres à quelque 5.000 personnes mais les besoins restent immenses.

Au Niger, l'état d'urgence est maintenu dans la région de Diffa, à la frontière avec le Nigeria. Depuis le 6 février, la milice islamiste nigérianne Boko Haram multiplie les attaques. Les combats et violences ont fait de nombreuses victimes et provoqué le déplacement de milliers de personnes.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Croix-Rouge nigérienne ont distribué des vivres à quelque 5.000 personnes dans les localités de Kablewa, Ouidi, Kawa et Djariho, qui ont accueilli un grand nombre de déplacés suite aux combats. Mais les besoins restent immenses, explique Oumarou Daddy Rabiou du CICR.

Malgré la solidarité des populations locales, l’insécurité alimentaire persiste, dit-il. A noter que des dizaines de blessés comptent parmi les déplacés, et que depuis plusieurs mois, « le bloc opératoire ne désemplit pas » à l’hôpital de Diffa. « Des patients présentent des blessures par balles », ajoute M. Daddy Rabiou.

XS
SM
MD
LG