Liens d'accessibilité

Simone Gbagbo, transférée à Abidjan


Simone Gbagbo, du temps où son époux, l'ex-président Laurent Gbagbo, était toujours au pouvoir (Reuters)

Simone Gbagbo, du temps où son époux, l'ex-président Laurent Gbagbo, était toujours au pouvoir (Reuters)

Mais l'avocat de Mme Gbagbo, Me Rodrigue Dadjé, contacté par l'AFP, a indiqué « n'avoir reçu aucune information de la justice ivoirienne sur son transfert ».

Selon l’Agence France Presse (AFP), l'ex-Première dame ivoirienne, Simone Gbagbo, aurait quitté lundi sa résidence surveillée à Odienne, et aurait pris un avion pour Abidjan. Elle était détenue depuis 2011 dans le nord de la Côte d'Ivoire.

Son procès, qui avait été annoncé pour le 22 octobre, avait été reporté sine die.

L'avocat de Mme Gbagbo, Me Rodrigue Dadjé, contacté par l'AFP, a indiqué « n'avoir reçu aucune information de la justice ivoirienne sur son transfert ».

La Cour pénale internationale (CPI) accuse Mme Gbagbo de « crimes contre l'humanité » commis durant la crise postélectorale. Mais l’administration Ouattara a refusé de la transférer vers La Haye, estimant être en mesure d’organiser un procès équitable en Côte d'Ivoire.

L’ex-président Laurent Gbagbo est incarcéré depuis plus de trois ans à La Haye, en attente de son procès pour « crimes contre l'humanité », qui doit s'ouvrir en juillet 2015 devant la CPI.

XS
SM
MD
LG