Liens d'accessibilité

Ouverture du procès de Simone Gbagbo le 22 octobre


Simone Gbagbo

Simone Gbagbo

Ses avocats dénoncent un procès politique.

Le procès de Simone Gbagbo, l'ancienne Première dame ivoirienne, inculpée notamment pour "génocide" débutera le 22 octobre devant la Cour d'assises d'Abidjan

82 autres personnes comparaîtront devant les juges pour répondre des crimes commis pendant la crise post-électorale 2010-2011.

Les accusés, tous considérés comme des proches de l'ex-président Laurent Gbagbo

Arrêtée le 11 avril 2011 en compagnie de son mari, Simone Gbagbo est toujours détenue à Odienné. Elle est aussi sous le coup d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale, qui l'accuse de crimes contre l'humanité.

Joint par la Voix de l'Amérique, l’un des avocats de Simone Gbagbo dénonce "un procès politique".

Pour Me Toussaint Dako, "on peut désespérer. Il suffit de donner un exemple : tous les jurés et les juges qui vont composer cette cour sont des gens du nord, proches de Ouattara. On veut détruire les adversaires politiques."

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG