Liens d'accessibilité

Signature de la mise en oeuvre de l'accord du 31 décembre en RDC sans l’aile Félix Tshisekdi


Le ministre de la justice Alexis Thambwe Mwamba signe l’accord politique à Kisnahsa, 31 décembre 2017.

L’arrangement particulier, document permettant la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre a été signé mercredi au Palais du Peuple, siège du parlement à Kinshasa, mais en l’absence des évêques catholiques et d’une partie de l’opposition.

L’aile du Rassemblement dirigée par Félix Tshisekedi n’a pas pris part à la cérémonie. Elle s’est déclarée non concernée et a qualifié de "forfaiture" cette cérémonie. Dans un communiqué, cette frange du Rassemblement déclare que le président Joseph Kabila persiste ainsi dans son entêtement de liquider purement et simplement l’accord obtenu sous la médiation des évêques.

Proche de Moïse Katumbi, le Rassemblement/Félix Tshisekedi appelle à des actions de protestation.

Une autre coalition de l’opposition a une position plus ambiguë. Bien que représenté à la signature de cet accord, le Front pour le respect de la Constitution, proche du parti de Jean-Pierre Bemba,s’est également déclaré non concerné. Son représentant à la cérémonie a, lui, affirmé que sa coalition avait besoin du temps pour lire le texte signé.

Pour la présidente du Front pour le respect de la Constitution, Eve Bazaïba, certains préalables comme la libération des prisonniers politiques ou d’opinion n’ont pas été satisfaits.

Ce document devra permettre la gestion du pays et la tenue des élections reportées en décembre 2017.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG