Liens d'accessibilité

Sierra Leone : alerte après une brève fuite de deux malades d’Ebola


Une clinique installée à Nedowein, au Liberia (REUTERS/James Giahyue)

Une clinique installée à Nedowein, au Liberia (REUTERS/James Giahyue)

Deux malades, une femme de 38 ans et une fille de huit ans, avaient réussi à s’échapper samedi d'un centre de traitement d'Ebola, avant d’être retrouvés.

Un porte-parole du Centre national de lutte contre Ebola (NERC) a indiqué à l’Agence France Presse (AFP) que les deux patientes ont été retrouvées samedi dans la soirée dans un lieu non précisé, à la suite de messages d'alerte radiodiffusés. Elles ont été reconduites au centre.

"Nos équipes d'enquête de voisinage (‘contact tracers’) et d'agents de surveillance sont en train de suivre leur parcours, pour identifier le nombre de personnes avec lesquelles elles ont été en contact durant la période de leur évasion", a affirmé le porte-parole.

Dans le cadre des mesures de prévention, les autorités sierra léonaises ont prolongé, pour une durée indéterminée, le couvre-feu nocturne (de 18H00 à 06H00 du matin) en vigueur depuis le 12 juin dans des zones affectées des régions de Kambia et Port-Loko (nord-ouest).

XS
SM
MD
LG