Liens d'accessibilité

Sida: vers une baisse dramatique du taux de nouvelles infections dans le monde


Le Dr. Anthony Fauci des Instituts nationaux américains de la santé

Le Dr. Anthony Fauci des Instituts nationaux américains de la santé

A l'occasion de la Journée mondiale de la lutte contre le VIH/sida, le dernier rapport des Nations Unies sur la pandémie incite à l’optimisme.

Le document note, en effet, une baisse dramatique du taux de nouvelles infections dans le monde. Celles-ci ont diminué de 30% au cours des dernières années. Selon le docteur Anthony Fauci, directeur des Instituts nationaux américains de la santé (NIH), la principale raison de cette baisse est que les gens ont accès aux traitements.

Nouvelles Infections VIH

Nouvelles Infections VIH

« Nous savons maintenant que lorsque vous mettez quelqu’un sous traitement, non seulement cela lui sauve la vie, mais cela diminue aussi dramatiquement la probabilité qu’il transmette le virus à son partenaire », a souligné le Dr Fauci.

Le coût des traitements antirétroviraux est passé de 10 000 dollars à 140 dollars par an, de l’argent bien investi, même pour les familles à faible revenu, estime le directeur du NIH.

« Si vous attendez jusqu’à ce qu’ils tombent malades, alors vous avez le coût des médicaments ainsi que le coût exorbitant des soins à apporter au malade », fait remarquer le Dr Fauci.
Personnes vivant avec le VIH

Personnes vivant avec le VIH


Les campagnes massives de prévention ont aidé les gens à changer leur comportement sexuel en utilisant des préservatifs et, pour les drogués, en procédant à l’échange des aiguilles. La circoncision masculine est un autre moyen de réduire les risques d’infection.

La baisse du nombre de nouvelles infections est observée dans toutes les tranches d’âge, en particulier chez les enfants. La prise d’antirétroviraux par les femmes séropositives durant leur grossesse fait passer à moins de 5% le risque de transmission du virus à l’enfant. Conséquence : le nombre d’enfants infectés par le VIH a baissé de 50% au cours des 10 dernières années.

Décès suite au Sida

Décès suite au Sida


Les responsables mondiaux de la santé parlent maintenant du moment où le nombre de personnes sous antirétroviraux dépassera celui des nouvelles infections, mettant à portée de main l’avènement d’une génération sans sida.Le document note, en effet, une baisse dramatique du taux de nouvelles infections dans le monde.

Celles-ci ont diminué de 30% au cours des dernières années. Selon le Dr Fauci, la principale raison de cette baisse est que les gens ont accès aux traitements.

« Nous savons maintenant que lorsque vous mettez quelqu’un sous traitement, non seulement cela lui sauve la vie, mais cela diminue aussi dramatiquement la probabilité qu’il transmette le virus à son partenaire », a-t-il souligné.



Pays ayant des restrictions

Pays ayant des restrictions





Ecoutons les precisions de notre collegue Timothée Donangmaye:
XS
SM
MD
LG