Liens d'accessibilité

Sept touristes français dont quatre enfants enlevés au Cameroun


 Imam Abubakar Shekau, leader de la secte Boko Haram

Imam Abubakar Shekau, leader de la secte Boko Haram

Le Président français François Hollande a déclaré que les sept otages appartiennent à la même famille et ont probablement été emmenés au Nigéria voisin.

Sept touristes français ont été enlevés au Cameroun par ce que le président français François Hollande appelle un «groupe terroriste» basé au Nigeria.

M. Hollande, s’exprimant en Grèce, n'a pas nommé le groupe. Mais il a déclaré que les sept otages appartiennent à la même famille, et ont probablement été emmenés au Nigeria voisin.


Quatre enfants font partie des otages.

Plus tôt mardi, Radio France Internationale avait déclaré que les sept ont été saisis par des hommes armés à moto dans une station balnéaire près de la frontière nigériane.



L'incident est survenu au lendemain de la revendication par le groupe islamiste Ansaru de la responsabilité de l'enlèvement de sept étrangers dans le nord du Nigeria.

Ces captifs, employés par une société libanaise, avaient été pris en otage par des hommes armés qui ont pris d'assaut un chantier de construction dans l'État de Bauchi au Nigeria.

Ansaru a également revendiqué la responsabilité de l'enlèvement d'un ressortissant français en décembre 2012.
Boko Haram a intensifié ses attaques depuis 2011

Boko Haram a intensifié ses attaques depuis 2011

Le groupe dit que les deux incidents étaient motivés par ce qu'il a appelé les transgressions de l'Union Européenne contre l'Islam dans les pays tels que le Mali et l'Afghanistan.

Le plus célèbre des groupes islamistes au Nigeria, Boko Haram, est accusé de plus de 1.000 meurtres depuis 2009.
XS
SM
MD
LG