Liens d'accessibilité

Sénégal: le M-23 appelle à la résistance populaire, active et pacifique


La décision du Conseil constitutionnel a provoqué des protestations le vendredi 27 janvier

La décision du Conseil constitutionnel a provoqué des protestations le vendredi 27 janvier

Une manifestation est prévue le 31 janvier à Dakar pour dire non à la candidature du président Wade à sa propre succession

Au Sénégal, deux personnes ont été tuées lundi à Podor, dans le nord du pays, lors d'une manifestation contre la candidature du président Abdoulaye Wade.

Sur le plan politique, le Conseil constitutionnel a confirmé dimanche soir sa décision de vendredi dernier : la candidature du president Wade a été validée et celle de Youssou N'Dour rejetée. Le verdict du tribunal est irrévocable puisqu’aucun recours légal n'est possible.

La VOA a obtenu la réaction de Cheick Tidiane Gadio, l’un des candidats à la présidentielle du 26 février et ancien ministre des Affaires étrangères u président Wade.

Autre réaction, celle d’Abdoul Aziz Sow, membre du directoire de campagne d’Abdoulaye Wade.

Et le mardi 31 janvier pourrait être une journée de tension dans tout le pays, en particulier à Dakar. Place de l’Obélisque, le Mouvement du 23 juin (M-23) appelle à un rassemblement pacifique contre Abdoulaye Wade.

XS
SM
MD
LG